Français


unanima1

UNANIMA

Participation à UNANIMA

UNANIMA logo 2Au Chapitre Général des Religieuses de Jésus-Marie qui s’est tenu à Rome en octobre 2001, nous avons étudié la possibilité de participer à une ONG qui défend les droits des femmes et des enfants auprès des Nations Unies.

Le 34e Chapitre Général a approuvé notre participation en tant que Congrégation dans l’ONG connu sous le nom de “UNANIMA INTERNATIONAL”.

Actuellement, S. Kathleen Scanlon RJM de la Province des Etats-Unis nous représente dans cette coalition.

Qu’est-ce que UNANIMA?

unanima2Il s’agit d’une ONG qui poursuit les objectifs de la Charte des Nations Unies pour le progrès économique et social de tous les peoples.

  • Travailler pour la paix et la dignité humaine;
  • Chercher à effectuer un changement de structures par des actions concrètes;

Bâtir un monde où:

  • Les droits des femmes, des enfants – garçons et filles- sont respectés;
  • La justice et le respect du droit international protège les peoples indigènes, les migrants et les réfugiés;
  • Tous les peuples prennent soin de l’environnement;
  • Le développement social est promu.

UNANIMA est: un Esprit, une Mission, un Espoir au coeur des organisations des Nation Unies.

Campagnes en cours:

Mettre fin au trafic de femmes et d’enfants – garçons et filles
unanima3
Buts de la campagne:

  • affirmer la dignité de toute personne humaine;
  • éliminer les facteurs qui conduisent au trafique d’êtres humains et à la prostitution mondiale;
  • changer le langage qui déshumanise la réalité des femmes et des enfants, garçons et filles;
  • mener une campagne publique pour conscientiser les personnes au lien entre la demande et l’offre dans le trafique des êtres humains;
  • promouvoir l’implantation de lois qui criminalise l’exploitation sexuelle.

L’eau = La vie
unanima4
Buts de la campagne:

  • Créer ou projeter l’Accès à l’eau, un droit pour toutes les formes de vie sur la planète.
  • Mettre en oeuvre une éthique globale qui tient compte de l’approvisionnement en eau potable pour toute personne et aussi des résultats néfastes pour les écosystèmes.
  • Affirmer que l’eau est un bien commun public qui ne doit pas être commercialisé et doit être préservé en tout temps.
  • Développer un réseau qui fait la promotion du lien entre l’eau et la vie et générer des lieux pour cette promotion.

Revenir au début ↑