Français


Nouvelles encuentro VT Africa 2015

Publié sur | No comment

Rencontre des Soeurs de Voeux Temporaires

Délégation d’Afrique

Yaounde, 17-19 avril 2015

DELEGATION JM AFRIQUELa rencontre s’est ouverte à la communauté de Jésus-Marie, Mendong, Yaoundé ,Cameroun le vendredi 17 avril à 17h30 précises en présence de dix-huit soeurs dont quatorze de voeux temporaires y inclus S. Valle Chias qui est en mission à la communauté de Malabo, Guinée équatoriale et aussi quatre soeurs du conseil de la délégation d’Afrique.  Le thème de la rencontre était:Notre spiritualité quotidienne”.  Le thème était appuyé d’extraits d’un chapitre du livre Le Petit Prince : “Ce qui embellit le désert c’est qu’il cache un puits quelque part.”  Les objectifs de la rencontre : l’intégration des priorités de la congrégation, l’approfondissement de la connaissance de soi et la création d’une délégation unie.

L’atmosphère était joyeuse alors que les soeurs se présentaient et qu’on nous donnait l’agenda du jour ; à tour de rôle, chacune a exprimé ses attentes; il y a eu une présentation visuelle du Notre Père avec un très beau commentaire en lien avec les réalités de nos situations quotidiennes, notre communication avec Dieu et avec les autres. Où puis-je trouver Dieu ? Cette question, liée à la spiritualité ignatienne, a été présentée par S. Linda Abicha.  Elle nous a d’abord donné une définition de la spiritualité comme étant une manière de vivre la relation avec Dieu, ce qui implique trouver Dieu en toutes choses et toutes choses en Dieu.  Elle a touché cinq situations où nous pouvons vivre la croissance spirituelle: au travail, dans les relations difficiles, dans nos faiblesses, dans le sentiment d’isolement, dans la détente.  Nous rappelant que nous sommes soeurs contemplatives en action, elle a insisté sur l’importance de l’examen du conscient à tous les jours, ce qui comprend la gratitude, la revue de la journée, le regret, le pardon et la grâce.  Comptant sur la puissance de Dieu et sur nos simples actes à la suite de Jésus, dont la vie ne s’est pas terminée sur la croix mais dans la vie nouvelle de la résurrection, nous pouvons puiser la patience, l’endurance et la détermination, demeurant engagée dans nos objectifs en dépit des difficultés.

Le discernement des esprits, selon les règles établies par St Ignace,  nous a été présenté par S.  Sile Crowley : comment différencier les bons et les mauvais esprits; le bon esprit nous aide à aller vers Dieu tandis que le mauvais esprit nous éloigne de Dieu; aussi, comment être conscientes de nos mouvements intérieurs en vue de faire de bonnes décisions.  L’aspect humain a été présenté par S. Judith Dossa, sous le titre “Qui suis-je?”  Approfondir la connaissance de soi en relation au travail, à la communication constructive, à l’estime de soi, aller vers des énoncés positifs et des pensées créatives, ce qui peut être très efficace dans la réalité des situations de la vie quotidienne.

Ensuite S. Encarna Viarnès nous a introduites à la dance contemplative; celle-ci ouvre nos esprits et nos coeurs à une nouvelle perspective sur la danse.  Les jours suivants, à la chapelle, nous avons fait une simple chorégraphie qui amène progressivement l’esprit au silence, à la sérénité et à la prière intérieure; nous l’avons fait surtout en cercle, ce qui favorise la communion, la réponse à l’amour, qui annonce la joie, la paix, l’égalité dans les relations, le respect, la fraternité.  Cette avenue était comme un laboratoire où nous avons appliqué ces nouvelles attitudes aux situations de notre vie quotidienne, puisant au fond du coeur en communicant avec le Ciel et la Terre en action de grâce, en bénédictions, en consolations et en révérence envers la présence du Seigneur.  La vie de Ste Claudine n’a pas été oubliée puisque S. Encarna nous a fait connaître les seize lettres de Ste Claudine où nous voyons sa sensibilité au quotidien, dans des faits pas nécessairement religieux, mais qui respectent sa réalité, ses vrais sentiments envers sa famille, sa vocation d’éducatrice.

En conclusion,  cette rencontre de trois jours s’est terminée le dimanche 19 avril 2015 avec un film intitulé “Voyage à Emmaüs”, qui a approfondi notre sentiment d’appartenance en union avec Jésus ressuscité; avec les disciples nous avons dit, Notre coeur n’était-il pas tout brûlant au dedans de nous…à mesure que nous écoutions et que nous participions à ce programme ? Remplies de grâces, nous sommes invitées à vivre cette expérience dans nos communautés respectives et où que nous soyons dans un esprit de joie, d’espérance et d’amour.

Merci de tout coeur au conseil de la délégation d’Afrique et à la communauté de Mendong, Yaoundé, Cameroun  pour leur chaleureuse hospitalité.

Christiana  Omonjeva, rjm.

RENCONTRE DES SOEURS DE L'AFRIQUE



Revenir au début ↑