Français


Nouvelles Papa y Monica

Publié sur | No comment

PRÉSENTATION DE PREM DAN

 21 NOVEMBRE 2015

Bonsoir très Saint Père et chers amis,

MonicaMère Felicity Morris enseignait dans une école d’élite de Jésus-Marie à Mumbai. Mais son coeur ne pouvait résister plus longtemps à la vue d’enfants vulnérables qui traînaient les rues de Mumbai, demandant l’aumône, vendant des fleurs ou cirant les chaussures. Elle se rappelait notre Fondatrice, sainte Claudine Thévenet qui, poussée par Dieu, prenait soin des enfants de la rue à Lyon après la Révolution française et les éduquait. Alors, Mère Felicity réunit environ 20 enfants et décida de leur enseigner ce qu’elle savait, c’est-à-dire l’anglais. Comme elle n’avait pas de salle de classe, elle commença sous un arbre. Mais les enfants ne pouvaient pas se concentrer à cause de la faim… elle demanda donc à des élèves de Jésus-Marie d’apporter des oignons et des pommes de terre et c’est ainsi que commença Prem Dan, ce qui signifie en Hindi,  Cadeau d’amour.

Un jour, devant un hôtel cinq étoiles, un de ses élèves quêtait, utilisant un bon anglais.  Un  homme fut surpris et curieux; alors l’enfant l’amena à Mère Felicity et ce fut le début du parrainage pour l’éducation et l’alimentation des enfants.

Aujourd’hui, environ 800 enfants et leurs familles en bénéficient.

Afin d’aider les parents qui n’étaient pas très intéressés, Prem Dan a ouvert des maternelles dans les bidonvilles. Une petite chapelle a même été utilisée comme salle de classe pendant la journée. Au début, les parents ont eu de la résistance. Ils préféraient que leur enfants demandent l’aumône et apportent de l’argent à la maison mais grâce à la persévérance de Mère Felicity, ils finirent par accepter.

La maison Claudineaccueille 62 orphelines ou jeunes filles qui autrement seraient exposées au viol ou aux abus.

Le Service social de Prem Dan enseigne diverses professions comme l’informatique, la coupe et la couture, etc.

Pour les enfants qui vont à l’école, plusieurs services sont offerts : classes de soutien, repas chauds, bonbons pour les anniversaires, vêtements, frais scolaires et des vacances dans notre centre de spiritualité… et plus encore. Et par-dessus tout, les enfants reçoivent amour, bons soins et  valeurs.

Plusieurs vies ont changé grâce à Prem Dan.  Voici quelques exemples

Murgesh, Ganesh et Saroja ont grandi dans les rues de Mumbai, jamais sûrs d’avoir un endroit pour dormir, ne sachant jamais d’où viendrait leur prochain repas. Après quelques années dans les rues, ils ont été trouvés par Mère Mère Felicity et amenés à Prem Dan.

Un jour, ils se sont enfuis de l’école à la recherche de leur liberté que seule la rue pouvait leur offrir.  Saroja dit : “Je ne pouvais pas comprendre et accepter les règles. J’avais été la ‘Reine du pavé’ où je dormais, mangeais et jouais comme je voulais et quand je voulais. Personne ne m’ordonnait rien.”

Finalement, Saroja et Ganesh sont allés étudier en Belgique; Murgesh a complété ses études en chirurgie dentaire à Washington D.C et s’est marié avec Michelle, une de ses compagnes de Prem Dan.

Koonjamool a perdu sa mère à 7 ans; Mère Felicity a pris soin d’elle et elle est maintenant professeur.

Et cet héritage continue – une chance pour les enfants de la rue d’être éduqués, de faire quelque chose de beau de leur vie et de servir les autres dans l’avenir.

Monica y el PapaUn projet éducatif comme Prem Dan ne se contente pas d’éduquer ; il exprime la miséricorde et l’amour d’un Dieu de bonté.

Merci.

S. Monica Joseph RJM

Supérieure Générale

Cliquez ici pour écouter S. Monica audio



Revenir au début ↑